DSC05735

L’état du renard s’améliorait de jour en jour. Macha prenait bien soin de lui ; elle lui  avait  même donné un nom : Flamme !

         Mais plus le printemps approchait, plus cette idée terrible venait hanter Macha :

« Quand les beaux jours reviendront, je devrai relâcher Flamme ! Et que deviendra-t-il sans moi ? Que vais-je faire sans lui ? Est-ce que je le reverrai ? »

         Ce soir-là Macha n’arrivait pas à dormir ; elle pensait sans cesse à la vie sans son renard…Flamme avait l’air si paisible sur les genoux de l’adolescente : il ronronnait de plaisir à chaque caresse de sa maîtresse.

         Macha était inquiète pour lui : il avait échappé une fois au Père Renard : mais sans son aide, il n’aurait aucune chance de survivre une deuxième fois…

DSC05737

DSC05741

DSC05715